4 Heures par semaine pour un Corps d’enfer (par Tim Ferriss)

Livres et méthodes Laisser un commentaire   , ,

4 Heures par semaine pour un Corps d'enfer

En voilà un livre au titre alléchant ! Seulement 4 heures (sur 168 !) par semaine à se préoccuper de son corps, pour un résultat épatant ? Finies les poignées d’amour, fini le double menton, finies les cuisses de cheval ? Quels secrets et quels mystères peuvent-ils bien se cacher derrière cette promesse ? C’est l’objectif de cette chronique consacrée au livre de Tim Ferriss : 4 Heures par semaine pour un Corps d’enfer (traduit de l’américain The 4-Hours Body).

Tim Ferriss, un touche-à-tout assez génial

J’ai découvert l’auteur de ce livre par un de ses précédents ouvrages, intitulé La Semaine de 4 heures. Il ne parle pas de forme, de santé et d’amaigrissement, mais explique pas-à-pas comment Tim Ferriss a « automatisé » son entreprise pour y consacrer seulement 4 heures par semaine. Un livre qui m’a beaucoup aidé et inspiré… comme des milliers d’autres personnes. Autant le dire : Timothy Ferriss est du genre à foncer et à innover au passage, et il est sacrément motivant lorsqu’il partage son expérience !

Alors, quand j’ai entendu parler de son nouveau livre dédié au corps et à la forme, je me suis dit que c’était une lecture à ne pas laisser passer. Malheureusement, si son livre est encore disponible en anglais, on n’en trouve plus que des versions d’occasion pour l’édition française… qui dépasse très largement le prix d’origine ! Le bonne nouvelle, c’est que je vais vous dévoiler ici les principaux aspects que j’en retirés.

Perdre du poids, prendre du muscle… ou les deux en même temps ?

Ce qu’il y a d’assez génial avec ce bouquin, c’est qu’il regorge (littéralement) de conseils, méthodes et astuces à utiliser en fonction de vos objectifs. Dès le chapitre d’introduction, vous apprendrez que vous n’êtes pas obligé de lire l’intégralité du bouquin (de 550 pages tout de même) pour atteindre les vôtres.

Dans mon cas, il s’agit simplement – pour l’instant – de perdre du poids. Et, précisons-le tout de suite : perdre du poids sans faire de sport… et rapidement, s’il vous plaît ! C’est quelque chose qu’on voit rarement. La plupart des régimes vous promettent de perdre du poids, mais à condition de les suivre pendant plusieurs mois et de pratiquer des séries d’exercices quotidiens.

Mais c’est possible. En suivant un régime spécifique, Tim Ferriss indique que les résultats atteignent souvent les 9 kilos de moins en 30 jours. Que demander de plus ? Ah oui, peut-être le droit de faire des excès de temps en temps ? Et bien là aussi, c’est possible, et c’est même une partie importante du régime : un jour par semaine, vous avez le droit de vous lâcher, autrement dit de vous goinfrer à volonté de toutes les cochonneries qui vous font plaisir.

En suivant ses indications, vous pourrez donc décider soit de perdre de la masse graisseuse, soit de perdre de la masse graisseuse et d’augmenter en même temps votre masse musculaire. Je n’ai pas encore tout lu de ce livre, mais je vais déjà partager ici les conseils concernant la perte de poids rapide.

La prise de conscience et les mesures régulières

La première étape importante pour atteindre vos objectifs en matière de perte de poids passe par la prise de conscience. Autrement dit, généralement par la prise de conscience que vous êtes en surpoids. La meilleure manière de réaliser cette prise de conscience, c’est de vous prendre en photo, de face, de dos et de profil. Sous l’œil froid de votre appareil photo, il sera difficile de vous mentir à vous-même. Et tout au long du régime, vous perpétuerez cette habitude, ce qui a un autre avantage : quand vous comparerez les photos prises au début, il vous sera impossible de ne pas voir les changements.

La deuxième chose à faire systématiquement pour suivre le programme de Tim Ferriss, c’est, en outre de vous peser, de mesurer vos différents tours : tour de bras (gauche et droit), tour de taille, tour de hanche, tour de cuisse (gauche et droite). Pour réaliser cela, un simple mètre mesureur convient.

Troisième élément : photographier tout ce que vous mangez. Non pas pour le poster sur Facebook, mais pour garder une trace de tout ce que vous ingérez… et prendre du recul vis-à-vis de cette nourriture. Il en devient dès lors plus difficile (psychologiquement) de faire des écarts (en dehors du jour prévu pour ça).

Enfin, une quatrième et dernière chose importante : mesurez votre masse graisseuse. Pour cela, il vous existe différentes techniques allant du simple adipomètre jusqu’à des machines extrêmement spécialisées et dont l’utilisation est coûteuse. Tim Ferriss conseille ces dernières mais, un adipomètre à quelques euros, fera presque aussi bien l’affaire.

En suivant ces conseils, vous aurez un journal de bord extrêmement précis qui vous permettra de savoir combien de poids vous perdez, mais également quelle part de ce poids est du muscle et quelle part est de la matière adipeuse.

Les quatre règles du régime Glucides lents

Cette chronique se conclut (du moins pour l’instant) sur les 4 règles du régime permettant de perdre 9 kilos en 30 jours. Pour info, ce chapitre se trouve à seulement un cinquième du livre. Mais il me semble important de le partager ici avec vous.

Règle n°1 : Éviter les glucides blancs

Les glucides blancs, ce sont notamment le pain, le riz (même brun), les pâtes, les pommes de terre, les céréales. La règle est simple : évitez tout ce qui peut être blanc (à l’exception des blancs d’œufs).

Règle n°2 : Mangez les mêmes repas de manière répétitive

C’est de cette manière que le régime est le mieux suivi. Trouvez-vous 3 ou 4 plats différents et répétez-les. Ces dernières doivent contenir :

  • Des protéines : blanc ou cuisse de poulet, bœuf, blanc d’œuf, poisson, porc.
  • Des légumineuse : lentilles, haricots noirs, etc.
  • Des légumes : épinards, brocolis, etc.

La liste données par Ferriss est bien entendue plus longue, mais vous pouvez manger de tout ces aliments à volonté.

Règle n°3 : Ne buvez aucune calorie

Vous pouvez boire du café et du thé à volonté, mais pas de jus de fruit ni sodas. Tim Ferriss indique également boire deux verres de vin le soir, sans que cela affecte les résultats de son programme.

Règle n°4 : Ne consommez aucun fruit

Du moins, pas six jours par semaine. Le fructose fait grossir.

Règle n°5 : Accordez-vous un jour d’excès par semaine

Par exemple, le samedi. Toutes les folies sont alors permises, bière comprise. Ce jour de gavage aide en fait à maigrir en assurant que le métabolisme ne baisse pas à cause d’une réduction calorique. Autre conseil : commencez le régime cinq jours avant ce jour de relâche (par exemple, si c’est le samedi, il faut le commencer un lundi).

Pour finir

Pour en savoir plus, vous pouvez commander le livre de Tim Ferriss, sachant qu’il n’est plus édité et donc considéré comme un « livre rare » dans son édition française.

De votre côté, avez-vous lu et testé 4 Heures par jour pour un Corps d’enfer ? Si oui, qu’en avez-vous pensé et les résultats ont-ils été rapides et durables ? N’hésitez pas à partager vos réactions dans la section commentaire située sous cet article !

Laisser un commentaire